Accueil > Automobile > Politique de segmentation

Politique de segmentation

L’assurance Responsabilité Civile véhicules automoteurs.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des critères de segmentation qui sont pris en compte dans l’appréciation d’un risque qu’il nous est demandé d’assurer en Responsabilité Civile Véhicules automoteurs.
Ces critères sont déterminants dans notre décision d’accepter ou non un risque particulier et pour les conditions (tarification et étendue de la couverture) qui seront proposées.
Ces critères peuvent également intervenir dans l’évaluation du risque en cours de contrat (modification, réduction, aggravation ou résiliation).

Critères de segmentation

Acceptation Tarification Étendue de la couverture
Âge des conducteurs
Ce critère est susceptible d’avoir un impact sur la survenance des sinistres ainsi que sur leur gravité.
Ancienneté du permis de conduire des conducteurs
L’expérience de conduite d’une personne réduit ses risques d’accident. Un conducteur « novice » risque plus qu’un conducteur chevronné du même âge d’occasionner un accident.
Antécédents dans les 5 dernières années
La fréquence des sinistres, les circonstances des sinistres antérieurs ainsi que les circonstances aggravantes (retrait de permis de conduire et/ou condamnation pour alcoolémie, usage de drogue, délit de fuite, …) sont des indicateurs qui permettent d’évaluer la probabilité de survenance de sinistres futurs.
Degré Bonus-Malus
Le degré Bonus-Malus est une mesure du risque d’accident déterminée en fonction de l’expérience de conduite et du passé sinistre. Plus le degré est élevé, plus grand est le risque d’accident.
Adresse du preneur d’assureur
L’environnement (rural ou urbain) influence l’exposition au risque d’accidents. Par ailleurs, nous n’assurons que les risques situés en Belgique, conformément à notre agrément pour l’assurance RC automobile.
Caractéristiques du véhicule
Les caractéristiques du véhicule (marque, modèle, puissance, caractère sportif, type de carrosserie, …) permettent d’appréhender le comportement du conducteur et la dangerosité potentielle du véhicule, influant tous deux sur la gravité des sinistres.
Utilisation du véhicule (usage, kilométrage, …) et la profession du preneur d’assurance
L’utilisation du véhicule (privée ou professionnelle) de même que le nombre de kilomètres parcourus influencent le risque. Ainsi certains usages professionnels du véhicule peuvent être sujets à une fréquence de sinistre plus importante.
Équipement assurance du preneur d’assurance auprès de notre compagnie
L’absence de relation préexistante avec le preneur d’assurance est de nature à avoir un impact sur la confiance légitime de l’assureur. En effet les contrats d’assurance, ainsi que les garanties dommages en automobile, déjà souscrits par le preneur d’assurance permettent d’avoir un recul sur la sinistralité globale et diminuent le risque de fraude.
Résiliation d’un contrat par notre compagnie ou un autre assureur ou risque assuré par le Bureau de tarification
Ces critères nous permettent d’appréhender le risque et son acceptation.
Contentieux
Une procédure engagée à l’encontre du preneur d’assurance suite à un défaut de paiement est de nature à avoir un impact sur l’acceptation du risque.

La protection Juridique Automobile

La garantie Protection Juridique est subordonnée à l’acceptation de la garantie Responsabilité Civile véhicule automoteur. La tarification est déterminée en fonction de l’utilisation du véhicule.